Droit pénal

Il n’y a pas besoin d’être un grand criminel pour être confronté à une procédure pénale. Tout un chacun peut se retrouver un jour ou l’autre sur le banc des accusés ou sur celui des victimes et avoir besoin d’un avocat pour défendre ses intérêts et faire valoir ses droits dans un domaine assez éprouvant, de quelque côté qu’il soit.
L’instauration d’un nouveau code de procédure pénale en janvier 2011 a largement amélioré le droit de chaque partie, accusée, partie plaignante ou victime, autorisant en particulier la présence d’un conseil dès les premières auditions, tant devant la police que le procureur. Durant tous les stades d’une affaire pénale, la défense de l’accusé nécessitera la mise en place d’une stratégie appropriée pour faire face aux pressions des autorités, requérir les mesures d’instruction utiles, cas échéant demander une remise en liberté et, en cas de sanction pénale, préparer un appel ou un recours voire même s’occuper des problématiques liées à l’exécution de peines. Quant à la partie plaignante et la victime, l’intervention d’un avocat est souvent indispensable afin, entre autres, de déposer une plainte pénale ou de requérir des mesures urgentes d’éloignement ou de préservation d’intérêts économiques. Durant le procès, l’avocat fera encore en sorte que l’enquête se déroule de manière adéquate. Il sera en outre à même de calculer les montants des prétentions financières que pourra faire valoir la partie plaignante ou la victime.

Avocats concernés :

- Antonella Cereghetti
- Xavier Rubli
- Michel Chavanne
- Luc Recordon
- Raphaël Mahaim
- Jeanne-Marie Monney

r&associés
Grand-Chêne 4 et 8
Case postale 7283
1002 Lausanne

Tél: +41 21 345 36 40
Fax: +41 21 345 36 44 (Grand-Chêne 8)
Fax: +41 21 345 36 09 (Grand-Chêne 4)

Heures d'ouverture:
Lu-Ve: 09:00-12:00 / 14:00-17:00
Sa-Di: fermé